Quand commencent effets secondaires chimio?

Quand commencent effets secondaires chimio?

Si des effets secondaires se manifestent, ils peuvent le faire n’importe quand pendant, tout de suite après ou quelques jours, voire quelques semaines après la chimiothérapie. Il arrive que des effets secondaires apparaissent des mois ou des années à la suite de la chimiothérapie (effets tardifs).

Quelles sont les conséquences de la chimiothérapie?

les effets secondaires des traitements (nausées, vomissements, perte d’appétit, diarrhée, anémie…) l’anxiété et les troubles du sommeil liés aux craintes sur l’évolution de la maladie.

Quels sont les effets secondaires de la chimiothérapie?

Ces résultats peuvent expliquer certains effets secondaires neurologiques associés à la chimiothérapie tels que les pertes de mémoire, les difficultés de concentration et, dans des cas plus extrêmes, les problèmes de vision et même la démence, selon Noble.

Quelle est la diminution de la chimiothérapie?

Ces cellules se multipliant rapidement, elles sont très sensibles à la chimiothérapie. Toutes les molécules anti-tumorales peuvent entraîner une diminution transitoire du nombre de cellules sanguines. Cette diminution est connue. Elle débute habituellement une à deux semaines après la chimiothérapie.

LIS:   Est-ce que la Martinique a ses requins?

Quelle est la règle de la chimiothérapie?

Donc, dans tous les cas, une règle : une chimiothérapie doit être supportable. Si cela ne va pas, il faut contacter votre médecin traitant qui prendra contact avec votre centre ou à défaut de votre médecin, téléphoner directement au centre qui vous suit. Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des troubles du transit, en général de façon modérée.

Quels sont les effets secondaires de la radiothérapie à la tête et au cou?

Des effets secondaires comme une douleur dans la bouche, la sécheresse buccale, la difficulté à avaler ou les nausées et vomissements peuvent causer une perte d’appétit. Une radiothérapie à la tête et au cou peut causer temporairement des changements du goût ou de l’odorat, susceptibles de rendre les aliments moins appétissants.